• Clemex divulgue les résultats de son deuxième trimestre pour 2010

    2009-12-16 00:00:00

    Longueuil, Québec, le 16 décembre 2009 – Technologies Clemex Inc. (CXG.A Bourse de croissance TSX) divulgue ses résultats financiers pour son deuxième trimestre de l’année fiscale 2010 se terminant le 31 octobre 2009. Les ventes réalisées au cours de ce trimestre ont atteint 1 025 059 $ en diminution de 240 858 $, soit de 19 %, par rapport à la même période l’an dernier. L’entreprise termine ce deuxième trimestre avec un bénéfice net de 50 871 $, alors que le deuxième trimestre de 2009 s’était soldé avec une perte nette de 110 784 $.

    Le bénéfice de ce deuxième trimestre est en grande partie attribuable à la réduction des dépenses dans les frais commerciaux et d’administration suite au plan mis en œuvre depuis l’automne 2008. La marge brute se maintient à 59.6 % presque identique à celle de la même période l’année dernière. Les frais de recherche et développement sont diminué de 38 % pour le T2 de l’exercice en comparaison avec l’année dernière car une partie des salaires et des frais de sous-traitants sont remboursés par le CNRC en lien avec le développement d’un instrument d’analyse d’images pour l’hématologie.

    Au cours de ces trois derniers mois, la Société a effectué des ventes importantes auprès de clients du secteur manufacturier en Amérique du Nord et à l’international, soit ; Aerojet, Jonesborough, TN ; ALCOA, Deschambault, Québec ; Linamar Gear, Guelph, ON ; Arcelor Mittal, USA ; Steelton, PA et Stihl, Virgina Beach, VA. La Société a aussi vendu par ses distributeurs locaux à YIEH Steel, Chine, Hyundai Steel, Corée du Sud et Agusta Helicopter en Italie. La Société a aussi vendu un instrument spécialisé à la NASA, Marshall Space Flight Center, AL pour quantifier la pureté de l’air dans les salles propres et un autre à IRSST Montréal, QC pour évaluer la concentration et la taille de fibres d’amiante respirées par les travailleurs.
     

    Faits saillants financiers

     

    Deuxième trimestre

    Six mois

     

    Années fiscales

    2010

     

    2009

     

    2010

     

    2009

     

    $

    $

    $

    $

    Ventes

    1 025 059

    1 265 917

    1 753 690

    2 785 599

    Coût des marchandises vendues

    414 153

    503 242

    679 000

    1 114 307

    Bénéfice brut

    610 906

    762 675

    1 074 690

    1 671 292

     

    59,6%

    60,2%

    61,3%

    60,0%

    Frais d’exploitation :

     

     

     

     

    Frais de ventes et marketing

    256 276

    401 895

    495 083

    792 409

    Frais d’administration

    177 064

    370 351

    346 081

    613 259

    Frais de R&D (moins crédits d’impôts)

    68 907

    111 228

     

    152 791

     

    256 205

    Amortissement

    29 244

    19 791

    58 200

    39 582

    Intérêts et frais bancaires

    18 284

    27 056

    41 285

    58 602

    Perte (gain) sur conversion de devises étrangères

    10 260

    (56 862)

     

    71 407

     

    (53 513)

     

    560 035

    873 459

    1 164 847

    1 706 544

    Bénéfice/ Perte net(te)

    50 871

    (110 784)

    (90 157)

    (35 252)

     

     

     

     

     

    Bénéfice/ Perte net(te) par action

    0,002

    (0,005)

    (0,004)

    (0,002)

     

    Appelé à commenter ces résultats, le président et chef de la direction, Clément Forget a déclaré ce qui suit :

    « Bien que le regain d’activité dans le secteur manufacturier aux États-Unis soit encore relativement fragile, nous constatons de plus en plus d’intérêt pour nos produits de la part de ces marchés, particulièrement du secteur de l’automobile. Il y a aussi des signes de reprise de la production des aciéries en Asie et en Europe, ce qui devrait se traduire par des ventes additionnelles de notre instrument d’analyse des inclusions non métalliques, puisque nous sommes un leader incontesté dans ce domaine. » Il a poursuivi : « D’autre part, le développement de nos nouveaux instruments scientifiques en hématologie suit son cours et à moins d’imprévus majeurs, nous devrions pouvoir présenter un prototype au cours du printemps prochain et débuter la commercialisation à l’automne 2010. »